APERÇUS SUR LA DOCTRINE AKBARIENNE DES JINNS suivi de “L’Homme fut serpent autrefois”

10.00 

APERÇUS SUR LA DOCTRINE AKBARIENNE DES JINNS suivi de “L’Homme fut serpent autrefois”

10.00 

  Les deux études présentées ici sont destinées avant tout aux musulmans africains de race noire. L’introduction de l’Islâm au Soudan occidental est très ancienne et remonte à Uqba b. Nâfi’ ; c’est-à-dire au premier siècle de l’Hégire ; elle fut effectuée essentiellement par l’empire soninké du Wagadu. Dès l’origine, la coexistence d’une civilisation traditionnelle africaine et de la religion du Prophète contenait les germes d’un conflit. D’un côté, il y avait le désir de préserver jalousement la tradition ancestrale ; de l’autre sa nécessité de reconnaître la vérité de l’Islâm.

  La présentation de l’oeuvre akbarienne que nous avons donnée dans nos ouvrages suscite en Afrique un intérêt croissant et révélateur car il s’agit d’un enseignement où les contraires ne sont pas opposés, mais plutôt intégrés et hiérarchisés au sein de la Sagesse divine.

  La révélation islamique ne réalisera sa vocation universelle qu’à condition de montrer sa capacité à inclure ce qu’il y a de vrai, de bien et d’utile dans les traditions ancestrales des peuples noirs.

Consulter la table des matières

En stock (peut être commandé)

UGS : 80 Catégories : ,

Informations complémentaires

Auteur

'Abd ar-Razzâq Yahyâ (Charles-André Gilis)

Éditeur

Le Turban Noir

Langue

Français